GIGALIS se connecte au premier GIX français avec NeoCenter Ouest à Nantes

Retour aux actualités
Peering
15 Octobre 2014

GIGALIS se connecte au premier GIX français (France IX) avec  NeoCenter Ouest à Nantes

 

Le Syndicat mixte GIGALIS acteur de l’aménagement numérique en Pays de La Loire s’appuie sur NeoCenter Ouest pour se connecter au premier point d’échange français (France IX). L’opérateur régional NeoCenter Ouest, qui dispose de deux datacenters (Nantes et La Roche-sur-Yon) permet ainsi à Gigalis de proposer aux établissements de la région des offres d’accès à internet THD à des coûts plus compétitifs, avec des meilleurs temps de latence et surtout de les connecter directement à plus de 250 acteurs de l’internet français et internationaux (Google, Akamai, Amazon, Netflix, Facebook …).

Le très haut débit, un véritable enjeu (…)

En région parisienne et dans de nombreuses capitales européennes, la concurrence entre les opérateurs du marché professionnel a rendu les tarifs d’accès à l’internet Très Haut Débit attractifs. Mais cette situation est loin de refléter les disparités qui existent en région. Depuis mai 2013, Les Pays de La Loire bénéficient d’un véritable atout dans ce domaine grâce à l’offre Neo Peering. Celle-ci permet aux acteurs Nantais de se connecter au même coût qu’un acteur parisien au France IX (Le transport vers Paris est « offert »). Le syndicat mixte Gigalis a saisi cette opportunité pour renforcer son offre de services et pratiquer vers les opérateurs locaux des tarifs similaires aux tarifs parisiens.

« Bénéficier de cette offre est très intéressant économiquement et techniquement pour les acteurs régionaux. Ces derniers mois, nous avons mis en place une baisse de 50% sur les prix de l’accès internet très haut débit professionnel, en s’appuyant notamment sur notre connexion au France IX. A terme, nous estimons que 70% de notre trafic entrant proviendra des échanges gratuits (peerings) que nous allons avoir avec les membres de France IX. Nous sommes encore en train d’effectuer une partie de la migration et conclure les derniers accords » indique Alain GERARDIN, Directeur adjoint - Chargé du développement de Gigalis.

(…) pour favoriser la compétitivité des entreprises locales :

Le syndicat Mixte a raccordé à la fibre optique près de 400 sites en Pays de la Loire. Pour eux, internet est devenu un enjeu stratégique : « Nous constatons une migration importante des entreprises et services publics de la région vers les offres d’accès Très Haut Débit professionnelles. Elles sont de plus en plus matures sur le sujet et exigeantes. D’ailleurs, les entreprises se tournent de plus en plus vers les datacenters pour héberger leurs systèmes d’informations. Pour gagner en compétitivité, les entreprises veulent désormais les meilleurs services, avec des niveaux de SLA élevés  et des prix compétitifs. Pour accompagner cette tendance du marché, nous avons en 5 ans divisé par 4 les tarifs d’accès internet sur fibre optique et nous veillons à optimiser nos interconnexions avec les grands acteurs de l’Internet » déclare Alain GERARDIN, Directeur adjoint - Chargé du développement de Gigalis

« L’offre « Neo Peering », qui permet à nos clients d’être connecté au France IX sans investissement et installation d’équipement de leur part à Paris, est un formidable levier de développement pour les opérateurs locaux, les acteurs du numérique et les entreprises des Pays de La Loire » indique Fabien Richard, dirigeant associé de NeoCenter Ouest. « Accéder ‘en direct‘, depuis Nantes, à un acteur comme Google, ou des CDN mondiaux c’est une opportunité pour de nombreuses entreprises de la région » précise-il.

Les échanges de flux locaux sont aujourd’hui comparativement très faibles, et c’est pour cette raison que Gigalis a choisi de se connecter au France IX :

« Il existe des initiatives encourageantes en région quant au peering, mais à ce jour la majeure partie du trafic se localise à Paris où nous allons le chercher. Avec notre partenaire NeoCenter Ouest, nous sommes en mesure de baisser nos prix. En tant qu’aménageur du territoire notre rôle est de faire en sorte que les entreprises locales qui créent de la valeur, puissent se développer en s’appuyant sur les meilleurs outils et qu’elles accèdent au reste de la planète dans les meilleures conditions techniques et financières »